Accueil > Artistes / Auteurs / Editeurs > Lapin

Lapin

Né en 1981, Lapin vit à Barcelone et remplit de son quotidien ses carnets : environ 170 calepins archivant rencontres, voyages et tranches de vie. Il est illustrateur pour la presse, la mode, la publicité, et participe à la communauté “Urban Sketchers” depuis sa fondation en 2008. Lapin enseigne l’art du croquis urbain lors de workshops et conférences.

Il a participé à l’ouvrage collectif “L’art du croquis urbain” et a publié plusieurs fac-similés de ses carnets, dont ses derniers livres “Paris, je t’aime”, “Barcelona Original”, “Carnet de Bagnoles”, “Cuba, an 56 de la Révolution”, “Lapin au Japon” ou “Lapin à istanbul”.

Lapin collabore avec ENKI régulièrement. Cette année 2017, l’association lui a confié une carte blanche pour ce festival autour des Urban Sketchers, ainsi qu’une résidence artistique à Ouessant en décembre 2016 et mars 2017. Il est aussi l’auteur de l’affiche du festival.

Festival 2017

« Lost Poblenou » est le projet le plus récent de Lapin : un travail de mémoire sur les métamorphoses de son arrondissement à Barcelone, en prise à l’afflux massif de touristes et à la modernisation d’un quartier traditionnellement industriel.

Lapin collecte façades d’usines, de commerces et de logements voués à la destruction ou à la réhabilitation, ainsi que les témoignages des riverains.

« Lost Poblenou » est un constat nostalgique d’une dérive de nos villes vers une perte d’identité, qui ne touche pas seulement Barcelone, mais la plupart de nos agglomérations uniformisés par la gentrification. »

On devrait également découvrir les premiers dessins nés de sa résidence à Ouessant en mars 2017, à l’invitation de l’association ENKI.

http://www.lesillustrationsdelapin.com/
Instagram : lapinbarcelona


Festival 2015

Pour Lapin, un bon calepin doit contenir 2 choses : des dinosaures et des vieilles bagnoles.

Lapin participe à la plateforme Urban Sketchers depuis Barcelone, et promeut le croquis “in situ” lors de workshops en écoles et en universités.

JPEG


Festival 2013

Lapin a grandi à Saint-Malo, puis étudié les arts appliqués à Nantes, avant de travailler comme designer à Paris, puis à Barcelona où il vit désormais. Il se définit comme un illustrateur ambulant qui balade ses carnets et ses crayons dans la rue, un bar, dans le métro, à Istanbul ou Tokyo. Dessiner est pour lui le moyen de se souvenir de chaque moment et de les vivre pleinement.

Lapin participe à la plateforme Urban Sketchers depuis Barcelona, et promeut le croquis “in situ” lors de workshops en écoles et en universités. Il a publié plusieurs fac-similés de ses carnets, dont "te quiero bcn", "lapin à istanbul" ou "lapin à Saint-Emilion".

Pour le festival, Lapin a sorti ses derniers carnets des étagères, emplis de son quotidien, de rencontres, de façades modernistes, de vieilles voitures (ce qu’un carnet doit absolument contenir avec des dinosaures, selon lui), mais également de ses dernières balades au Maroc, au Portugal, en Italie, ou sur la côte Est des États Unis.

JPEG

Portfolio

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0