Accueil > Artistes / Auteurs / Editeurs > Hureau Simon

Hureau Simon


Simon Hureau date de la toute fin des seventies (XXe siècle) et d’une commune réputée pour ses tripes. Après un bref détour par le pays des cigognes et des winstubs, où, installé tout contre la Manufacture des tabacs dans une chambre ornée d’une moquette murale orange, il bricole dans son coin. Ou bien dans les effluves d’encres et de solvants d’un atelier équipé d’une paire de tables aspirantes, d’une lampe à UV et d’un bac de dégravage.

Plus tard, coincé dans une banlieue de la capitale, il réussit à s’en extraire au bout d’un certain temps pour des combles avec vue sur la cathédrale St-Gatien, un peu plus à l’Ouest. Il finit par trouver davantage d’espace vital entre les murs d’une ex-quincaillerie dans un charmant bourg ligérien tirant sa fierté d’un mariage proclamé en 1491.

On peut normalement trouver ses quelques publications dans les échoppes adéquates. Sinon, tant pis.

Festival 2017

Suite à un voyage en Namibie chez les Himbas avec Solenn Bardet qui les connaît depuis 20 ans, nous sommes en train d’aboutir un livre à 4 mains, projet hybride mêlant récit de voyage, croquis, portraits, témoignages illustrés, bande dessinée, et descriptions… à paraître fin 2017 aux éditions La Boîte à bulles.

Et, en avant-première, le matériau du livre est présenté au festival, dans l’espace imaginé par Damien Roudeau autour du témoignage dessiné.


Festival 2002

Normand, strasbourgeois d’adoption

- Signe particulier : gros nez, lunettes.
- Dessinateur de bande dessinée totalement inconnu et bien peu édité (petites structures : Institut Pacôme, Ego comme X...)
- Tendance à la déprime par temps gris, d’où certains voyages vers le sud et l’Est, pour rencontrer le soleil. Là-bas, je fais ce que je fais partout ailleurs : je dessine (Sauf qu’à la place des hêtres, c’est des palmiers)
- Parle très peu le Khmer, mais apprécie beaucoup les cadavres, carcasses mécaniques, arbres morts et autres insectes, que je dessine quand je ne peux pas les collecter
- Donne dans l’illustration à l’occasion, mais c’est pas facile.
- Aime la peinture, les dessins de Léonard De Vinci, les photos de Witkin, les grands jardins, les fétiches africains, les attelages, l’architecture romane, les collections de sciences naturelles et la poussière ...

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0